0

Les différents modèles et technologies de feux d’artifice

feux d'artifice

Que ce soit la fête nationale ou pour célébrer un évènement particulier, on fait usage de feux d’artifice pour distraire le public. Ce feu d’artifice qui avait à son origine une portée plus spirituelle n’a depuis un millier d’années cessé d’être réinventé. Il en existe actuellement une dizaine de modèles, trouvés grâce au savoir-faire des artificiers. Le seul point commun de ces modèles est le principe selon lequel on utilise une poudre explosive de couleur noire associée à des métaux spécifiques pour leur donner des couleurs. Cette poudre sera préalablement transformée en petites billes de tailles différentes, et mises dans un système de propulsion spécifique à chaque modèle.

Des modèles modernes les plus spectaculaires

Parmi ces modèles récents le plus impressionnants est le soleil. Les artificiers ont imaginé et conçu ce modèle à l’image de cet astre qui donne lumière et chaleur. Son système est rotatif et permet de former un cercle lumineux parfait, de couleur orange. Sur le cadre du mécanisme, il y a de petits jets qui vont s’éparpiller en formant les rayons du soleil.

Le plus utilisé par le particulier en ce moment est la cascade. Il s’agit d’un feu d’artifice d’intérieur que l’on peut trouver facilement chez un pyrotechnicien ou dans un magasin spécialisé comme magasin-feux-artifice.be. Il existait plusieurs sortes de chandelles imitant des flammes, mais la cascade reste encore la plus demandée. Elle consiste en une fixation de jets sur une base en hauteur, et tournés vers le sol. Une fois allumé, ce feu d’artifice va présenter une cascade de lumière. Elle est le plus souvent sollicitée pour des mariages et il faut dans ce cas respecter les impératifs de sécurité et de distance pour éviter tout incident.

Il semble également important de faire la remarque que les feux d’artifice sont désormais mis à feu par un inflammateur électrique de mèche, afin de pouvoir les allumer à distance et en toute sécurité.

Des modèles classiques

Les plus anciens et les plus simples des feux d’artifice sont la bombe. Celle-ci se présente sous la forme d’une boule qui explose dans le ciel et se convertit en fine pluie lumineuse. Son système de propulsion est un mortier, à l’image d’un lance-mine. En effet, il s’agit d’un tube cylindrique à l’intérieur de laquelle les billes sont placées de manière à former une image précise en explosant dans le ciel. Il est donc idéal pour faire des feux d’artifice de la forme qu’on veut, notamment un « bouquet » qui est généralement le clou du spectacle et qui y met un terme. Un autre modèle de feu d’artifice utilise le même système : la chandelle. La différence est que le mortier sera rempli par des tubes et non des billes. Comme son nom l’indique, au moment de l’explosion la chandelle va former de longs traits de lumière qui rappellent la forme d’une bougie.

Deux modèles de feu d’artifice rappellent spécifiquement les étoiles : le compact et la comète. Le compact va se présenter au ciel comme des poussières d’étoiles, littéralement comme si une étoile avait explosé en fines poussières lumineuses. Il s’agit de plusieurs tubes assemblés dans un seul et même mortier qui explosera en un coup unique. Quant à la comète, elle imite parfaitement l’astre dont son nom est tiré. Elle montrera une boule lumineuse suivie de près par un jet de feu lumineux durant sa montée vers le ciel, comme si elle voulait y former un trait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *