0

Google moteur de réponse, un chargement limité ?

Google moteur de réponse

Depuis son existence, Google est reconnu comme étant un moteur de recherche. Avec les études régulières sur l’amélioration de celui-ci, il se peut qu’il se transforme en un moteur de réponse. Désormais, Google s’oriente vers les conversations.

Google moteur de réponse, comment fonctionnera-t-il ?

D’après le site SearchEngineLand, les résultats d’une requête ne seront plus affichés par Google. Étant un moteur de réponse, son rôle est de directement donner la réponse, bien sûr s’il y en a. Il faut donc que Google moteur de réponse soit sûre qu’il a une réplique sur la question posée. Voici des exemples très près qu’il peut répondre immédiatement : le calcul, la conversion d’unité, la date, l’heure et plus encore.

En effet, si l’internaute pose la question suivante sur google « Quelle heure est-il au Canada ? » ; il aura directement une réponse sans pour autant avoir d’autres suggestions de réponse à cliquer.
Moutain View a attesté ce changement sur google, mais a tout de même souligné que les réponses ne s’affichent que si le moteur de réponse est très sûr de lui.

Les limites de google moteur de réponse

Après son test en mars 2018, google moteur de réponse connaît ses limites. Concernant les marques, lorsque l’internaute pose sa question, il existe autant de marques que google répertorie ce qui est impossible pour lui d’avoir une réponse exacte. C’est à cette limite que le recours aux autres liens de résultats doit se faire. Mis à part les marques, les questions sur les noms génériques ne peuvent pas aussi afficher un résultat absolu. Il en est de même pour les mots homonymes.

Pour éviter les critiques négatives des internautes, google dispose d’une option démontrant tous les résultats. La question qui se pose est : « est-ce que les internautes remarqueront la présence de cette option ? »
Ce qui est sûr c’est que si Google devient un moteur de réponse, les internautes auront un nouvel œil sur celui-ci. Cela peut être avantageux pour certains et une nuisance à leur recherche pour d’autres. Surtout après cette habitude de rechercher autant de résultats sur le site de Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *