Ses membres antérieurs étaient tout aussi puissamment bâtis. ses membres antérieurs, qui tout comme ceux du Tyrannosaurus, étaient minuscules, (de la taille d'un bras humain).

Le petit membre antérieur de Tarbosaurus se termine par une petite main aux deux doigts griffus. Elle pouvait servir, par exemple, de point d'appui ancré au sol lorsqu'il se relevait d'une position de repos et donc allongé par terre, ou même que l'animal les utilisait comme sorte de "crochets" lors de l'accouplement, ce qui aurait pu être d'une grande utilité pour ces grands bipèdes relativement instables.

Squelette d'un Tarbosaurus (Copenhagen Experimentarium)
Les dinosaures à bec de canard et à armure, qui vivaient dans le même milieu que lui, étaient vraisemblablement ses proies. Il complétait peut-être son alimentation avec les animaux tués par d'autres Carnosaures. Il était probablement suffisamment grand pour effrayer les prédateurs les plus tenaces.  




album2311004.jpg

En fait, les experts ne sont pas d'accord sur la classification de ce dinosaure. En effet, il ressemble tellement au Tyrannosaurus que certains paléontologues pensent qu'il s'agit du même animal


 

Ce bipède est un cousin d'Asie du célèbre Tyrannosaurus Rex. Tarbosaurus lui ressemblait d'ailleurs beaucoup mais avec un crâne plus grand et en plus léger.

Il était certainement le plus grand prédateur d'Asie au Crétacé supérieur.

 

Sa structure, pratiquement identique à celle de Tyrannosaurus, était toutefois plus légère et possédait un crâne plus allongé. Le crâne de Tarbosaurus était, comme chez tous les Tyrannosauridés, robuste, ce qui lui permettait d'encaisser les chocs rovoqués par l'animal se jettant sur ses proies. Pour amortir les vibrations de l'impact, les zones plus souples étaient présentes et c'est sa musculature mandibulaire qui lui donnait toute la puissance à son coup de mâchoire.

Sa hauteur légèrement moins élevée que celle deTyrannosaurus rex.

De nombreux squelettes de Tarbosaurus ont été déterrés en Mongolie.
Son large crâne était soutenu par un cou puissant

Les pieds et les membres postérieurs soutenaient tout le poids de l'animal. Dirigés vers l'avant, ses trois orteils sont courts, et le pieds large. Les doigts situés donc à l'extrêmité de ses membres postérieurs sont munis de petites griffes recourbées et pointues. Son premier doigt est très pointu et orienté vers l'arrière... Grâce aux os allongés de la cheville, on pense désormais que Tarbosaurus étaient relativement rapide. Très solide, les métatarsiens (au-dessous de la cheville) étaient accolés les uns aux autres.

Tarbosaurus possédait une anatomie proche de celle de son cousin Tyrannosaurus, ce fut la cause de cette question qui sera débattue par nombre de savants. « Le tarbosaurus et le Tyrannosaurus ne feraient-ils qu'un ? » en effet les deux reptiles possédaient la même anatomie, tous deux ayant ces petits membres antérieurs et tous deux ayant la même dentition, la même ossature et une taille sensiblement semblable (10-12 contre 13-15 pour Tyrannosaurus).

Son dos était pratiquement horizontal, le corps étant équilibré au niveau du bassin. Le cou, long et flexible se dressait brusquement, sa tête étant presque à angle droit, comme chez les oiseaux.

Certains de ces squelettes ont été découverts entiers.
mini_puces25.gif
Crétacé supérieur (70 à 65 M d'années)
 
Ordre : Saurischiens
Sous-ordre : Théropodes
Superfamille : Carnosauriens
Famille : Tyrannosauridés
Genre : Tarbosaurus
 
Longueur : 10 à 12 mètres
Hauteur : 4 mètres
Poids : Non renseigné
album2311002.gif
1955
Fiche mise
à jour le
19/11/2011
compteur de visite au format image
red5np9icgnnst3jlb53t7kbsb0h5_1369686183.0212animation3_250.gif red5np9icgnnst3jlb53t7kbsb0h5_1369686359.1489animation3_250.gif