Cet herbivore vivait en troupeau dans une plaine basse ce qui lui apportait une meilleure protection contre les prédateurs que sont Tyrannosaurus, Albertosaurus et Aublysodon. Dromaeosaurus, très agile, chassant sans doute en meutes, chassait aussi Stygimoloch
Crâne de Stygimoloch (Museum für Naturkunde, Berlin)
Crétacé supérieur (68 à 65 M d'années)
 
Ordre : Ornithischiens
Sous-ordre : Marginocéphales
Superfamille : Pachycéphalosaures
Famille : Pachycéphalosauridés
Genre : Stygimoloch
 
Longueur : 3 à 6 mètres
Hauteur : Non renseigné
Poids : Non renseigné

Stygimoloch était doté de cornes très développées et de pointes protubérantes sur la base de son crâne ovoïde et de son museau. 

Il se peut que les mâles aient utilisé leurs cornes pour se battre afin de conquérir des partenaires.

Il est possible aussi que ces cornes, peu puissantes, aient été seulement décoratives et employées uniquement pendant la parade nuptiale.auraient pu servir à aider l'animal à reconnaître ses congénaires et se faire reconnaître de ces derniers.

Stygimoloch était bipède comme son cousin Pachycéphalosaurus.
 
Il possédait sans doute de petits membres antérieurs et une longue queue rigide.

Les cinq fragments de crâne qui ont été retrouvés indiquent que les trous situés à l'arrière de la voûte crânienne de nombreux Pachycéphalosauridés, appelées aussi fenêtres temporales, s'étaient refermés chez Stygimoloch ce qui implique que son crâne était plus robuste.

Cet élément démontrerait que Stygimoloch, comme Pachycéphalosaurus, était l'un des plus avancés de son groupe.

album2305004.jpg mini_puces25.gif mini_puces25.gif album2305002.gif
1983
Fiche mise
à jour le
19/11/2011
compteur de visite au format image
red5np9icgnnst3jlb53t7kbsb0h5_1369686183.0212animation3_250.gif red5np9icgnnst3jlb53t7kbsb0h5_1369686359.1489animation3_250.gif