Les paléontologues Rodolfo Coria et Phillip Currie ont, depuis, excavé les restes d'au moins quatre autres Giganotosaurus dans les plaines de la Pantagonie.

En dépit des différences, le Dr Currie estime que le Giganotosaurus présente toutefois plusieurs similitudes avec d'autres carnivores du continent africain comme le Carcharodontosaurus, ce qui suggère qu'il existait sans doute encore des passages entre l'Afrique et l'Amérique du Sud à la fin du Crétacé. À cette époque, l'océan Atlantique était beaucoup plus étroit qu'aujourd'hui et certaines migrations auraient encore été possibles.

Le Dr Currie et son confrère argentin, le Dr Rodolfo Coria, espèrent encore trouver d'autres ossements de Gigantosaurus pour compléter un squelette et confirmer leurs théories.

L'équipe canado-argentine a aussi découvert des fossiles d'araignées géantes et de reptiles marins.


Ces spécimens sont venus ajouter à la diversité des dinosaures trouvés dans cette région du monde. Jusqu'à récemment, la plupart des découvertes avaient été faites dans les déserts intérieurs de l'Amérique et de la Chine.


 

Giganotosaurus fait partie des dinosaures carnivores les plus impressionnants par leur taille qui ait été découverts à ce jour.
Squelette de Giganotosaurus (Copyright Mugley).

A cette époque, Giganotosaurus vivait sur un continent où le climat était à mi-chemin entre le tropical et l'aride. il y faisait chaud et le climat était sec. Cependant, en Argentine Crétacée se trouvaient des forêts humides et tropicales composées essentiellement de conifères. Les herbivores tels Argentinosaurus pouvaient y proliférer sans problème. Ainsi, Argentinosaurus vivait dans un lieu où il pouvait y manger beaucoup, entraînant sa prolifération dans la zone, et Giganotosaurus, en conséquence, au détriment des gigantesques Sauropodes, pouvait à son tour proliférer.

Le lieu où vivait Giganotosaurus était essentiellement composé de plaines inondables. Parfois, des montagnes surplombaient le terrain de leurs hauts sommets. Si les plaines sont inondables, cela veut dire qu'elles sont soit au niveau de la mer ou en dessous. Donc, en cas d'inondation, la terre était "humidifiée", fertilisant le terrain, et faisant ainsi pousser les plantes.

En Patagonie, à l'époque, la faune était assez diverse. Ainsi, on y trouve des animaux comme Giganotosaurus, Argentinosaurus, ou des crocodiles géants, dont Sarcosuchus imperator, de 12 mètres. Quand un dinosaure approchait du bord d'une rivière, il devait se méfier de Sarcosuchus. Ce crocodile ressemblait à un gavial géant. Son museau était long et fin, et il se terminait par un nez bombé. Ainsi, il pouvait attraper les poissons, comme les Spinosauridés.

Près du fossile découvert, on a également trouvé les fossiles de plusieurs herbivores, vraisemblablement ses dernières victimes. Giganotosaurus était plus grand que Tyrannosaurus. 

Giganotosaurus n'était pas vraiment grégaire, mais il chassait en groupe. La découverte de plusieurs squelettes de Giganotosaurus le démontrait. Ils se regroupaient tous une fois par an. Quand les Argentinosaurus partaient pour pondre leurs oeufs. Ainsi, les Giganotosaurus chassaient par groupes de 6 ou 7 individus. Ils cherchaient les proies potentielles comme un jeune ou un animal malade et vieux.

L'animal possédait des pattes postérieures puissantes, lui assurant de fortes pointes de vitesse.

Grâce à leurs mâchoires, les prédateurs pouvaient chasser efficacement et blesser leurs proies en provoquant de graves morsures parfois mortelles à leur proie. Donc, les Giganotosaurus possédaient une tactique de chasse efficace, tout en possédant un cerveau plus petit que les autres gros prédateurs.

Réplique de Giganotosaurus (Australian Museum - Sydney)

Son squelette, conservé à 70 %, a été découvert en Argentine en 1994.

album2204005.jpg

Ce dinosaure mesurait 14 mètres de long et pesait environ 8 tonnes.

Comme tous les théropodes, Giganotosaurus était bipède et on évalue sa taille à 5,5 mètres de haut.

Il possédait d'énormes mâchoires avec de longues dents dentelées de 20 cm de long.

Son crâne mesurait 2 m de long.

Sa tête était deux fois plus grosse que celle d'un Allosaurus.

Une crête osseuse ornait sa tête.

Il vivait, il y a environ 95 millions d'années, soit à peu près 30 millions d'années avant Tyrannosaurus.

"Il y a plusieurs différences entre le Giganotosaurus et le T-Rex. Ce dernier a notamment des dents plus longues pour broyer les os, alors que le Giganotosaurus avait des dents davantage conçues pour trancher la viande. Le Giganotosaurus avait aussi un plus petit cerveau que le tyrannosaure ce qui suggère qu'il n'était pas aussi intelligent", explique le Canadien Phillip Currie.

Les deux dinosaures n'avaient pas non plus le même nombre de doigts aux membres supérieurs.

Selon les premières estimations le Giganotosaurus mesurait trois mètres de plus qu'un tyrannosaure. Il pesait environ huit tonnes contre cinq pour le tyrannosaure.

En outre, son ossature était moins massive.

Ses pattes postérieures étaient incroyablement puissantes et on estime que chaque pied pouvait supporter un poids de 4 tonnes.

Il possédait des mains préhensiles munies de trois doigts terminés par des griffes acérées.

Son squelette montre que la cuisse est reliée à la ceinture pelvienne par un fémur beaucoup plus massif que celui de Tyrannosaurus.

Il possédait une queue renforcée par de solides vertèbres qui pouvait effectuer d'amples mouvements latéraux.

Reconstitution d'un Giganotosaurus.

(Copyright Tierra magica)

Tailles comparées de Giganotosaurus et de Tyrannosaurus
(Copyright Greg Paul, 1997).
Crétacé supérieur (100 à 90 M d'années) 
 
Ordre : Saurischiens
Sous-ordre : Théropodes
Super-famille : Carnosauriens
Famille : Allosauridés
Genre : Giganotosaurus
 
Longueur : 14 mètres
Hauteur : 5,50 mètres
Poids : 8 tonnes
 
mini_puces25.gif album2204003.gif
1995
Fiche mise
à jour le
19/11/2011
compteur de visite au format image
red5np9icgnnst3jlb53t7kbsb0h5_1369686183.0212animation3_250.gif red5np9icgnnst3jlb53t7kbsb0h5_1369686359.1489animation3_250.gif