Euoplocephalus a été découvert en 1902 par le paléontologue Lawrence Morris Lambe.
 
Les fossiles de plus de 40 individus, isolés les uns des autres, ont été découverts en Alberta, au Canada et dans le Montana aux États-Unis , rendant Euoplocephalus mieux connu qu'Ankylosaurus.
Ainsi, 15 crânes, des dents, et quelques squelettes presque complets, trouvés avec l'armure encore attaché ont été découverts, les plaques de blindage étant l'élément le plus couramment retrouvé.
 
 
Squelette d'Euoplocephalus tutus (Senckenberg Museum)
Queue d'Euoplocephalus (Natural History Museum)
Euoplocephalus (Natural History Museum, Londres) 
Crâne partiel d'un Euoplocephalus tutus, présenté au Musée royal de l'Ontario, Toronto.
Crétacé supérieur (85 à 65 M d'années)
 
Ordre : Ornitischiens
Sous-ordre : Thyréophores
Super-famille : Ankylosauriens
Famille : Ankylosauridés
Genre : Euoplocephalus
 
Longueur : 6 mètres
Hauteur : 1,8 kg
Poids : 2 tonnes

 

album2197002.jpg mini_puces25.gif mini_puces25.gif

Comme tous les ankylosauridés, il possédait un crâne triangulaire.

 

La tête entière et le corps du Euoplocephalus étaient couverts de plaques osseuses, ce qui lui apportait une surprenante souplesse. 

Il était également doté d'une massue, formée de protubérances osseuses dans le prolongement de la dernière vertèbre caudale située au bout de sa queue rigide.

Sa queue était musclée, de sorte que cette massue pouvait être balancée de gauche à droite, lui permettent une bonne défense.

La queue se composait de tissus durcis soudés à l'os de la queue.

Euoplocephalus fait partie des plus grands ankylosauriens, ayant la taille d'un petit éléphant.
 
Il mesurait 6 mètres de long et pesait environ 2 tonnes.
 
Mesurant 2,4 mètres de large, il était trapu, avec de courtes pattes robustes.
 
Parmi les ankylosauridés, Euoplocephalus n'a été dépassé en taille que par Tarchia et Ankylosaurus.
 

C'était la première découverte d'un ankylosauridé possédant des volets blindés qui pouvaint glisser vers le bas pour couvrir ses paupières.

Ainsi, chaque pièce de cette armure était composée d'une épaisseur plaque ovale, intégrée dans l'épiderme par de courts clous osseux  d'environ 10 à 15 centimètres de long.

En plus des épines longitudinales sur présentent sur son dos, Euoplocephalus avait de grandes cornes à l'arrière de sa tête.

La bouche était dotée d'un bec et de dents petites en forme de feuille. Il avait un cou court.

On suppose qu’Euoplocephalus vivait seul, broutant les plantes herbacées des forêts.

De nombreux os étaient soudés entre eux permettant ainsi à Euoplocephalus de suppoter cette lourde armure.

La colonne vertébrale et ses côtes étaient ainsi soudées.

Ses pattes arrière étaient plus grandes que ses pattes avant. En outre, ses quatre membres se terminaient par des sabots.

album2197001.gif
1910
Fiche mise
à jour le
04/04/2010
red5np9icgnnst3jlb53t7kbsb0h5_1369686359.1489animation3_250.gif red5np9icgnnst3jlb53t7kbsb0h5_1369686183.0212animation3_250.gif