album2076002.gif
Ce sont les légendaires monstres marins qui hantaient nos ancêtres lors de leurs voyages sur les mers.

Pendant que les dinosaures régnaient sur terre, les mers étaient l’habitat de nombreux reptiles dits reptiles marins.


Eux aussi atteignirent des tailles respectables (jusqu’à 25 mètres de long) et des formes variées.

Il existe deux groupes principaux de plésiosaures : les pliosaures au cou court et au grand crâne, et les plésiosaures au long cou et au petit crâne. Le long cou flexible des plésiosaures devait les aider grandement à capturer de petits poissons. A l'inverse, les mâchoires à la fois longues et puissantes des pliosaures, avec leurs grandes dents finement aiguisées, montrent sans équivoque qu'ils ont dû s'attaquer à des proies d'une belle taille.

Enfin, il y a le style des Ichtyosaures, le plus adapté à la vie marine (Ils ne revenaient pas sur terre pour pondre) qui s’apparente nettement à celui des poissons évolués ou des mammifères marins). Il s'agissait de reptiles élancés mesurant environ 15 mètres de long, semblables aux dauphins. Ils étaient munis de nageoires et de mâchoires longues et étroites. Ils se nourrissaient notamment d'ammonoïdes.

Ayant régné en maîtres dans toutes les mers du globe pendant l’ère secondaire, ils disparurent aussi entièrement à la fin du Crétacé.
Les reptiles volants (ptérosaures) :
 
Les "ptérosaures" vivaient à la même époque que les dinosaures mais n'en sont pas.
 
D'une manière générale, les ptérosaures avaient une grande tête, un corps court et de grandes ailes en peau soutenues par un prolongement des os du quatrième doigts.

Lorsque les premiers fossiles de ptérosaures furent découverts en Allemagne en 1784, les scientifiques les ont pris pour des animaux aquatiques. Il leur fallut un siècle pour reconnaître qu'il s'agissait en fait de reptiles volants !

Bien avant l’apparition des oiseaux, les reptiles furent les premiers vertébrés à s’élancer dans les airs (Ptéranodon ou Ramphoryncus).

Pour ce faire, ils ne développèrent pas de plumes qui restent l’apanage des oiseaux mais une membrane de peau tendu entre les membres antérieurs et les membres postérieurs et maintenue par les doigts qui s’allongèrent démesurément (On peut faire le parallèle avec les chauve-souris actuelles).

Leur vol était aussi évolué que celui des oiseaux mais leurs ailes ne se repliant pas, ils devaient être moins à l’aise sur le sol. D’ailleurs si certains oiseaux ont perdu leur faculté de voler contre celle de courir ou de nager, cela n’est pas le cas pour les reptiles volants.

Par contre, comme les oiseaux, ils avaient les os creux afin d’être plus légers pour le vol.

Avec l’évolution, la queue des reptiles volants s’atrophie et leur " bec " perd sa dentition.

A noter que certains de ces reptiles troquèrent la peau écailleuse contre une fourrure. On suppose même qu'ils avaient le sang chaud

Bien qu’étant très répandus pendant l’ère secondaire, ils disparurent aussi entièrement à la fin du Crétacé.

Les ptérosaures sont considérés comme les cousins proches des dinosaures, mais aucune forme transitionnelle n'est venue confirmer cette hypothèse.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les reptiles marins :
album2076001.jpg
Les reptiles terrestres :
red5np9icgnnst3jlb53t7kbsb0h5_1369686183.0212animation3_250.gif